Spectacle précédent                                                                                                                                                                Spectacle suivant

 

Attention : la représentation se déroulera à l'Oiseau-Mouche.

 

 

Mascarades

Betty Tchomanga

 

 

 

FESTIVAL LATITUDES CONTEMPORAINES

© Queila Fernandez

Samedi 5 juin à 19h30

à l'Oiseau-Mouche

 

Durée : 45 mn

 

 Performance chorégraphique

 

 

L'Oiseau-Mouche

28 avenue des Nations Unies

59100 Roubaix

Métro Ligne 2 : Eurotéléport

 

 

Gestuelle proche du rituel sacré, de la transe, c'est en femme rebelle que Betty Tchomanga apparaît sur scène pour nous offrir un concentré d'humanité, dans un univers où les concessions n'ont pas leur place.

 

Mascarades conjugue le mythe de Mami Wata, déesse des eaux, figure des bas-fonds de la nuit, du pouvoir et de la sexualité, sirène échouée ; avec une interprétation, un choix chorégraphique et musical puissants. Mami Wata incarne également la culture de l’Autre, un Autre désiré, fantasmé mais aussi redouté.

Elle porte un short en jean élimé et un t-shirt blanc, large, un peu court et qui dévoile son ventre parfois. Ses jambes et ses pieds sont nus.

Elle saute. Le saut qui la traverse est un saut vertical, régulier. Et ce mouvement répété encore et encore entraînera sa silhouette dans une infinité de métamorphoses, dans les profondeurs de l'être humain.

La musique est forte. C'est un rythme qui se répète comme une pulsation, un appui, un tremplin.

Sa bouche articule des mots dont le son ne sort que par bribes, cri souterrain qui remonte parfois à la surface.

Elle déclame.

 

Sauter. Comme la métaphore d’un désir, d’une recherche de plaisir. Un désir de plaisir. Un désir d’autre, de l’autre, de ce que l'on ne possède pas ou de ce que l’on n’est pas.

Sauter pour exulter.

Sauter pour expulser.

Sauter pour endurer.

Sauter pour résister.

Sauter pour atteindre.

Sauter pour devenir.

Sauter pour mourir.

Sauter pour être.

C'est en sautant qu'elle parcourt toute l'étendue qui sépare la surface des profondeurs, la danse de la transe, Betty Tchomanga de Mami Wata. Une expérience unique.

 

 

Distribution Conception et interprétation : Betty Tchomanga ; Création lumières : Eduardo Abdala ; Création sonore : Stéphane Monteiro ; Regard extérieur : Emma Tricard ; Consultante travail vocal : Dalila Khatir ; Chargée de production : Marion Cachan

Production : LOLA GATT

Coproduction : Le Quartz – Scène Nationale de Brest

Partenaires : CDCN Le Pacifique – Grenoble, L’Atelier de Paris / CDCN, La Gare – Fabrique des arts en mouvement – Le Relecq-Kerhuon, Festival La Bécquée – Un soir à l’ouest, Le Cabaret Vauban

Ce projet a reçu une aide à la création de la part de la Ville de Brest.

L’association Lola Gatt est soutenue par la Région Bretagne.

 

 

Tarifs des Latitudes Contemporaines :

En ligne :

12€ (tarif plein)

8€ (demandeur·euse·s d'emploi, personnes en situation de handicap*)

7€ (tarif soumis à l'achat préalable du Pass Latitudes)

5€ (étudiant·e·s, moins de 26 ans et bénéficiaires des minima sociaux)

Sur place : majoration de 2€ pour certains tarifs : 14/10/5€.

 

*Entrée gratuite pour l’accompagnant·e d’une personne à mobilité réduite. Merci de bien vouloir contacter la billetterie afin de bénéficier de cette offre.

 

A 17h30, découvrez au même endroit "IDA don't cry me love" de Lara Barsacq.