Spectacle précédent                                                                                                                                                                Spectacle suivant

 

Mascarades

Betty Tchomanga

 

 

 

FESTIVAL LATITUDES CONTEMPORAINES

© Pierrick Guillou / Betty Tchomanga

Vendredi 4 juin à 20h

Durée : 45 mn

 

 Performance chorégraphique

 

 

 

Mascarades conjugue le mythe de Mami Wata, déesse des eaux, figure des bas-fonds de la nuit, du pouvoir et de la sexualité, sirène échouée ; avec une interprétation, un choix chorégraphique et musical puissants.

Elle porte un short en jean élimé et un t-shirt blanc, large, un peu court et qui dévoile son ventre parfois. Ses jambes et ses pieds sont nus.

Elle saute. Le saut qui la traverse est un saut vertical, régulier.

La musique est forte. C'est un rythme qui se répète comme une pulsation, un appui, un tremplin.

Sa bouche articule des mots dont le son ne sort que par bribes, cri souterrain qui remonte parfois à la surface.

Elle déclame.

Mami Wata incarne également la culture de l’Autre, un Autre désiré, fantasmé mais aussi redouté.

 

Sauter. Comme la métaphore d’un désir, d’une recherche de plaisir. Un désir de plaisir. Un désir d’autre, de l’autre, de ce que l'on ne possède pas ou de ce que l’on n’est pas.

Sauter pour exulter.

Sauter pour expulser.

Sauter pour endurer.

Sauter pour résister.

Sauter pour atteindre.

Sauter pour devenir.

Sauter pour mourir.

Sauter pour être.

 

 

Distribution Conception et interprétation : Betty Tchomanga ; Création lumières : Eduardo Abdala ; Création sonore : Stéphane Monteiro ; Regard extérieur : Emma Tricard ; Consultante travail vocal : Dalila Khatir ; Chargée de production : Marion Cachan

Production : LOLA GATT

Coproduction : Le Quartz – Scène Nationale de Brest

Partenaires : CDCN Le Pacifique – Grenoble, L’Atelier de Paris / CDCN, La Gare – Fabrique des arts en mouvement – Le Relecq-Kerhuon, Festival La Bécquée – Un soir à l’ouest, Le Cabaret Vauban

Ce projet a reçu une aide à la création de la part de la Ville de Brest.

L’association Lola Gatt est soutenue par la Région Bretagne.