Spectacle précédent                                                                                                                                                                Spectacle suivant

13 lunaisons dans 1 année

Cie de Lilith

© Cie de Lilith

JE(UX) DE GENRES #6

 -Féminismes et  gender studies-

du 16 au 25 mars

 

 Quatre soirées et un stage !

 

Qu’est-ce qui se joue dans le “je” ? C’est ce que nous proposons pendant ce festival : poser la question de l’individu et de son genre. On le sent bien : ce qui se joue dans l’intime, dans le personnel, dans nos corps, se frotte et affronte parfois ce que le corps social, politique, culturel a pu normer. Parce que normer, c’est circonscrire et enfermer : questionner le genre, c’est donc chercher à le libérer, à créer des espaces d’émancipation. Des mouvements tels que le queer et les féminismes ont cette volonté artistique et politique de créer ces espaces. A nous de laisser la place aux artistes d'aujourd'hui qui inventent et décortiquent les représentations de l’identité hors des codes et des normes dominantes. Histoire de nous bousculer joyeusement ! 

 

MARS

STAGE DANSE

Flesh Dance

Avec Julie Botet et Lora Cabourg

Cie Sapharide

 

Mettons nos chairs à l'honneur durant cet atelier entre femmes où nos danses et nos rythmes feront naître de nouvelles vibrations. 


Vendredi 18 mars à 19h30 et 20h15

Durée : 13 minutes

 

Entresort menstruo-poétique

dès 13 ans

 HORS LES MURS : à la librairie Le Biglemoi, place Degeyter à Fives

 

Création intimiste et multidisciplinaire à découvrir chez nos voisins !
C’est l’histoire d’une femme, c’est l’histoire de menstruations, c’est l‘histoire d’une honte qui devient fierté puissante et désirante.
Sur un castelet, du papier se déroule et nous immerge dans un poème audiovisuel, où une réalité sensible apparaît puis disparaît pour nous « encrer » et nous ombrer de ce conte naïf et sanglant.
Production Compagnie de Lilith, avec le soutien de la Maison Folie Beaulieu de Lomme et l'Ecole Buissonnière de Montigny-en-Gohelle.