EN CE MOMENT


PROGRAMMATION 2019-2020

 


EN RÉSIDENCE

Collectif En attendant le nom

"Titre provisoire (titre provisoire)"

 

Sortie de résidence jeudi 5 septembre à 12h

 

 

Nous sommes six ; quatre femmes, deux hommes. Nos parcours marquent la singularité de chacun.e. En attendant le nom, c'est un désir de travail théâtral d'un ensemble d’individus.

 

Avec "Titre provisoire (titre provisoire)", nous voulons questionner l'injonction à la réussite. Quels en sont les critères de jugement ? Cette création présentera un groupe en crise ; des individus qui échouent à l'échelle du groupe et à leur propre échelle, essayant vainement d'atteindre un modèle de réussite sociale toujours plus élevé. Nous voulons chercher la beauté qui réside dans tout échec. Montrer des failles, des fissures, de la fragilité, des imperfections. Faire de nous des loseurs et des loseuses magnifiques.

Parce qu'après tout, que signifie la réussite dans une société elle-même en échec ?

Justine Cambon

"L'amour n'a pas d'écailles"

 

Sortie de résidence jeudi 12 septembre à 19h

 

 

Un spectacle pour une clowne et un musicien en quête de beauté (mais le musicien il s’en fout un peu).

C’est une fête. Une fête de la beauté et de l’éternité. Pleine de promesses. C’est une communion joyeuse et bordélique à laquelle une clownesse nous invite.

Elle, c’est une grande prêtresse de l'amour, qui guérit les coeurs blessés par ses mots magiques, dans son temple de papier.

Pour cette occasion exceptionnelle et pour que la fête soit plus grande, elle a loué un musicien...

Dans sa folie des grandeurs, évidemment, tout est bancal et tout ne tient que par sa force de conviction, et son plaisir à jouer à.

Son désir d'absolu et des grands espaces va l'amener à supprimer l'autre - celui qui l'a trahie, qui l'a quittée, dans une apothéose de furie meurtrière... en toute innocence !

 


 

Sorties de résidences gratuites et ouvertes à tou.te.s

 

Réservations : mediation@theatre-massenet.com

 


ATELIERS & STAGES 2019-2020

 

© François-Xavier Salmon

© Bertrand Rey